Prendre la parole pour la Journée internationale de la voix

S’exercer à prendre la parole

Le 16 avril, le monde entier fête la voix dans tous ses états. Au programme ? Des manifestations artistiques, mais également scientifiques et médicales, pour mettre en avant cet outil génial et surprenant.

Une première édition qui donne le ton

Organisée pour la première fois au Brésil le 16 avril 1999 par l’Academia Brasileira de Laringologia e Voz (Académie brésilienne de laryngologie et de la voix), la Journée de la voix se décline depuis à l’international. Son objectif est simple : sensibiliser le grand public à l’importance de la voix au quotidien. La voix est un outil précieux, qui peut même devenir une arme ! Elle permet d’exprimer ses émotions, de se faire entendre et de communiquer au mieux dans les milieux professionnels. C’est pourquoi il faut en prendre grand soin… au quotidien.

Un outil de communication précieux

Premier élément de contact avec autrui, votre voix est un peu ce que vous êtes en société : discret, timide, bavard, mesuré, entraînant… D’où l’importance de la travailler en cas de prises de parole régulières. En effet, maîtriser l’intonation de sa voix, son volume, c’est déjà faire passer un message avec ses cordes vocales.

À lire sur la même thématique : Exercice : comment bien chauffer sa voix ?

Une belle voix ? Non, une voix choyée.

Vous êtes un habitué des conférences, réunions, prises de paroles en public ? Au contraire, c’est un exercice auquel vous allez bientôt vous frotter ? Cette journée vous montrera à quel point certains détails ont de l’importance ! Ainsi, il ne s’agit pas d’avoir une “belle” voix pour avoir l’air confiant, mais bien de l’exercer. Au menu d’une voix qui porte, des lectures régulières à voix haute, mais aussi, comme les chanteurs lyriques, des exercices pour chauffer sa voix (tels que des vocalises), pour articuler sans effort ou encore respirer au bon moment. Eh oui, prendre la parole est synonyme d’entraînement, même si c’est une étape trop souvent négligée !

De l’importance de la traiter avec douceur

Ainsi, mieux vous traiterez votre douce voix, plus elle vous rendra service lors de vos interventions en petit ou grand comité. Alors halte aux cris, à la fatigue, au souffle court. C’est aussi simple que cela, et c’est ce que la Journée internationale de la voix clame depuis 17 ans. Si malgré tout, vous perdez la vôtre, pas de panique, lisez nos 4 remèdes pour lutter contre une extinction de voix.

Allez, vous êtes sur la bonne voi[e] !