Je transpire avant de monter sur scène … mais je me soigne ! – Formation Prise de Parole

Gêrer son trac et son stress

Mains moites, chemise trempée, avant de monter sur scène, vous vous sentez assailli par le doute et le stress et vous ne comprenez pas pourquoi ? C’est pourtant un phénomène naturel et des solutions simples existent pour vous permettre de tenir physiquement et moralement à l’approche d’une prise de parole en publique.

Lorsque vient le jour J, il est possible que vous ne soyez plus certain de ce que vous allez dire, de l’intérêt de vos propos, de l’attention que votre audience vous portera, ou de votre efficacité dès que le rideau tombera. A ce moment, vos mains deviennent moites, vous sentez que votre front sue à grosses gouttes et votre chemise vous colle. C’est tout simplement une manifestation du stress, principalement l’anxiété et l’anticipation d’un moment important : on l’appelle la transpiration émotionnelle. Une situation qui ne fera qu’amplifier votre manque d’assurance mais peut être évitée de plusieurs façons :

  • Éviter les matières synthétiques : c’est une technique peu connue mais sachez que les vêtements en matières synthétiques ne laissent pas respirer la peau et sont fortement déconseillés à l’approche d’une prise de parole en public. Préférez le coton, le lin ou la laine, tout en choisissant des vêtements légers dans lesquels vous ne vous sentirez pas ceinturé.
  • Le déodorant : solution évidente mais toujours efficace, le déodorant (anti-transpirant) aura pour avantage de non seulement freiner votre sudation mais aussi d’éviter les mauvaises odeurs qui peuvent survenir après une longue journée de travail. Attention, cela ne remplace pas une hygiène impeccable.
  • Le thé et les tisanes : pour éviter de transpirer, vous devez boire, mais ne pensez pas aux boissons froides, qui viendront plutôt réchauffer votre corps. Le thé et les tisanes freineront votre sudation. Pour plus d’efficacité, choisissez la tisane à la sauge, qui a des propriétés anti-transpirantes.
  • Écarter les excitants : que l’on parle de l’alcool, du café ou du tabac, les excitants sont mauvais non seulement pour votre niveau de stress mais aussi pour votre sudation. Pensez donc à les éviter bien avant votre prise de parole pour ne pas en ressentir les effets alors qu’il est trop tard.
  • La Pierre d’Alun : cette pierre d’aluminium et de potassium s’applique sur la peau (principalement les aisselles) et freine efficacement la transpiration mais aussi les mauvaises odeurs grâce à ses propriétés antibactériennes.

D’autres solutions existent pour les cas plus graves de sudation excessive, mais nécessiteront un rendez-vous chez votre médecin traitant : les injections botuliques (botox), les médicaments anti-cholinergiques, ou même la chirurgie pourront être un recours. Une fois votre problème résolu vous pourrez enlever ce poids de vos épaules, regagner votre concentration, et optimiser la réussite de votre prise de parole.

Source image à la Une