Retour d'expérience #8 – La RATP m’a aidé… – Formation Prise de Parole

S’exercer à prendre la parole

Je suis comédien depuis toujours, et consultant depuis longtemps… Il m’arrive désormais fréquemment de donner des conférences ou d’animer des séminaires d’entreprise, devant des auditoires allant de 2 à 1 000 participants. Suis-je impactant ? Charismatique? Brillant ? Les trois à la fois ? Ce n’est pas à moi de le dire. En tout cas, et là je vous l’affirme : j’y prends beaucoup de plaisir, sincèrement.

Récemment un participant me demandait si mon parcours, mes expériences m’y avait aidé. Je le remercie pour sa question parce que oui, de toute évidence oui ! Et grâce à lui, je vais les partager avec vous !

Mon 1er casting. Je fais du théâtre professionnellement depuis 8 ans, mais je ne connais pas le monde de l’image (cinéma, télévision…). Mon agent, avec lequel je viens de signer un contrat, me décroche un premier casting. Un ami acteur, qui tourne beaucoup, m’explique que la caméra sent tout et qu’il va me falloir trouver et user de tous les moyens possibles pour être détendu… J’apprends mon texte au rasoir, à un point tel que je le respire. Ce n’est plus un texte que j’ai appris, c’est moi qui parle MON texte.

Détendu. Comment faire pour être détendu ? Pour ne pas trop sentir cet œil de la caméra et celui du casting directeur… Je décide d’aller au casting en métro (je circule habituellement en moto !). Je suis dans le 2e wagon au début de la ligne 1, assis. Il est 10 h 30, peu de monde donc et… je me lance : je déclame mon texte, très fort ! Tous les regards se tournent vers moi. Est-ce que je vais tenir ? Je continue. Le texte sort toujours, fluide, facile. Je tiens. Je vais au bout de mon texte. Ouf, j’ai réussi ! Je me paie le luxe d’expliquer à voix haute à mes spectateurs « RATPiens », la raison de mon attitude : « Je vais passer un casting et vous êtes en train de m’aider à décrocher le rôle ! » Certains m’ont souhaité bonne chance, d’autres m’ont applaudi et la plupart… ne s’est pas sentie concernée du tout ! J’ai reproduit ce scénario 5 fois, jusqu’à la station à laquelle je devais descendre. J’ai eu le rôle.

Depuis, j’utilise encore ce “truc”, y compris, lorsque j’ai une soutenance à faire en tant que consultant et que j’ai un “texte” à défendre. Vous ne me croyez pas ? Prenez le métro et… à bientôt !

Merci la RATP !

Source de l’image à la Une : Flickr (Simon Munn)