Exercice : comment bien chauffer sa voix ? – Formation Prise de Parole

S’exercer à prendre la parole

Vous allez prendre la parole dans quelques instants et vous avez déjà pris le temps de vous détendre en coulisses ? Si votre voix n’est pas bien échauffée, vous risquez d’emmêler vos syllabes, de buter sur une phrase, d’être enroué(e)… Une prise de parole bien menée, c’est avant tout un speaker confiant et qui articule correctement ! Exercice.

De l’intérêt d’un bon échauffement

Parmi les exercices qu’il est bon de réaliser avant une prise de parole, chauffer sa voix est un passage quasi obligé, et ce pour trois raisons essentielles :

  • cela vous évitera d’abord des bafouillements intempestifs ;
  • ensuite, cela vous permettra d’être clairement audible et de ne pas devoir vous racler la gorge pendant votre prise de parole ;
  • enfin, vous ne forcerez pas trop sur votre voix et elle ne se brisera pas – ni pendant votre discours, ni après.

Avant la voix, travaillez le souffle

En amont de votre intervention, reposez-vous autant que possible et hydratez-vous régulièrement – vos cordes vocales vous remercieront. Avant de monter sur scène, faites quelques étirements pour relâcher toutes les tensions et détendre les muscles de votre visage. Cela vous aidera à bien respirer, une nécessité pour tenir sur la durée !

Vous pouvez également faire quelques exercices de respiration ventrale. Inspirez profondément, restez deux à trois secondes en apnée – pas plus, et expirez lentement par la bouche, en cinq à six temps. Recommencez plusieurs fois, non seulement cela vous détendra, mais cela vous mettra également dans des conditions optimumales pour avoir le souffle nécessaire tout au long de votre prise de parole.

Échauffez votre voix

Il ne vous reste plus qu’à effectuer quelques exercices pour échauffer plus concrètement votre voix. En premier lieu, faites quelques vocalises. Commencez par la lettre A, du plus grave au plus aigu, puis inversement. Recommencez avec toutes les voyelles – sauf le y bien entendu ! Vous devriez ainsi parcourir toutes les intonations possibles et être prêt à moduler la tonalité de votre discours.

Ensuite, entraînez-vous avec quelques exercices de diction, comme ceux qui vous sont proposés chaque mois sur le mag de la prise de parole. Juste avant de monter sur scène, cela vous donnera de l’assurance et vous aidera à bien entamer votre discours de façon sereine.

L’exercice du stylo, l’une de nos 3 astuces pour être prêt avant de prendre la parole, peut également vous aider. Coincez un stylo entre vos dents, de manière à entrouvrir les dernières molaires et répétez le passage de votre texte qui vous pose le plus de problèmes. N’hésitez pas également à insister sur les mots les plus difficiles de votre discours. La prononciation en deviendra plus aisée et votre articulation plus soignée.

Si vous avez l’occasion de faire des tests dans la salle vide, saisissez-la sans hésiter ! Parlez, et écoutez la manière dont votre voix résonne et rebondit sur les murs. Essayez plusieurs tonalités et niveaux sonores afin d’adapter votre puissance vocale au lieu dans lequel vous allez pour exprimer. Le but est de vérifier que l’on vous entendra bien distinctement quelle que soit la position des auditeurs dans la salle, mais également de prendre vos repères avant le moment fatidique.

Après tous ces exercices, votre voix doit être tout à fait échauffée. Vous êtes donc fin prêt à vous lancer ! Quelques doutes persistent ? Vous auriez bien besoin d’une aide extérieure pour gagner en aisance et en sérénité ?

⇾ Contactez nos équipes de comédiens-formateurs et découvrez nos formations ⇽

Source de l’image à la Une : Flickr (naughty_dog)