[Décryptage TEDx] – 3 kifs par jour – Formation Prise de Parole

S’inspirer d’autres speakers

Dans nos formations à la prise de parole, on dit souvent que les 3 objectifs d’une intervention orale peuvent être INFORMER, CONVAINCRE et FAIRE AGIR. Florence Servan Schreiber, journaliste, auteure et conférencière, réussit la performance d’atteindre les 3 à la fois lors de cette conférence Tedx intitulée Le pouvoir de la gratitude.

Les 10 points gagnants d’une intervention

1/ Une introduction impactante : « J’adore les réparateurs de machines à laver ». Dès l’entame, cela intrigue et stimule l’envie d’en savoir un peu plus.

2/ Un débit plutôt lent qui laisse le temps au spectateur de bien capter tous les mots, leur sens.

3/ Un ancrage au sol parfait, pas de déplacements intempestifs qui pourraient parasiter le propos.

4/ Des images projetées très explicites qui complètent l’oral, sans le remplacer.

5/ Un sourire d’une grande sincérité, quasi permanent, au fil de l’intervention.

6/ Un regard bien distribué à l’ensemble de la salle et qui prend le temps de se poser.

7/ Une gestuelle sobre, efficace qui accompagne bien l’intention de l’oratrice.

8/ Des mots simples et accessibles.

9/ Une image pour susciter l’intérêt : « le couvent »

10/ Une conclusion juste qui ouvre la réflexion.

Je ne sais pas pour vous, mais Florence Servan-Schreiber m’a donné envie d’acheter son livre. C’est quand même puissant une prise de parole réussie !