Le b.a.-ba des débats – Formation Prise de Parole

Maîtriser sa prise de parole

Vous devez animer ou participer à un débat ? Pas de panique ! Le mag Formation Prise de Parole est là pour vous aider : nous allons consacrer un dossier spécial à cette thématique. Commençons par voir ou revoir ensemble les bases de cette épreuve – pas si terrible !

Le débat, une discussion contradictoire

Qu’est-ce qu’un débat ? La question mérite d’être posée – notamment parce que, vous le verrez, le débat peut prendre de multiples formes. Selon le Petit Robert, un débat est “une discussion organisée et dirigée”, en examinant “de façon contradictoire une question, avec un ou plusieurs contradicteurs”. Autrement dit, un débat n’est pas un moment où tout le monde est d’accord – ce qui rend parfois périlleuses l’organisation et la maîtrise d’une séance de ce genre. Les arguments fusent, les idées aussi, les noms d’oiseaux parfois… Bref, animer ou participer à un débat est un véritable exercice de style qu’il convient de bien préparer en amont !

Dans quel cadre peut se tenir un débat ?

Il existe de multiples occasions de débattre. Toutes, cependant, obéissent à des règles communes que nous verrons lors d’un prochain article. En attendant, distinguons deux catégories de débat : les débats provoqués et les débats imprévus.

Pour les débats provoqués, c’est bien sûr (un peu) plus simple : le modérateur (vous, peut-être ?) fait en sorte que l’auditoire ou un certain nombre d’orateurs qui le composent échangent sur un sujet, une thématique, une question… Il commence alors souvent par poser le cadre général, puis invite les personnes présentes à s’emparer de la parole et éventuellement du micro, pour que se confrontent informations et opinions. Ce type de débat prévu peuvent se tenir en de multiples occasions : une conférence, une table ronde, une émission de télévision ou de radio, une assemblée politique…

S’agissant des débats imprévus, la question est moins simple : ils peuvent, par définition, survenir durant n’importe quelle prise de parole en public ! Lors d’une séance de Q & A, un discours, une conférence, une table ronde… toutes les occasions peuvent être de nature à créer le débat.

L’importance du cadre

Combien de personnes faut-il au juste solliciter pour débattre ? À deux, c’est une simple discussion – voire une dispute. À partir de trois, c’est un débat ! Il faut un effet :

  • un président de séance (l’organisateur et/ou modérateur) ;
  • un groupe de personnes ou une personne, qui a un avis A et le défend ;
  • un groupe de personnes ou une personne, qui a un avis B et s’oppose à – ou diverge de – l’avis A.

Nous touchons là à l’une des caractéristiques fondamentales du débat : il s’agit d’un moment structuré, soit par nature s’il est provoqué, soit par incidence (et « reprise de pouvoir » par le speaker) s’il est imprévu. Sans « cadre », un débat tourne souvent à la cacophonie : tout le monde parle, personne ne s’écoute, et à la fin, personne n’y gagne !

Prendre la parole lors d’un débat peut renvoyer à plusieurs réalités : en être l’organisateur, l’animateur/modérateur, un participant… Vous voulez en savoir plus ? Rendez-vous dans les semaines à venir sur le mag spécialiste de prise de parole pour la suite de notre dossier spécial « Débats ». 

Source de l’image à la Une : Flickr (드림포유)