Comment bien animer une table ronde ?  – Formation Prise de Parole

Maîtriser sa prise de parole

La table ronde est une forme singulière de prise de parole en public. Elle nécessite une approche ouverte et une attention particulière au détail. Alors qu’est-ce qui peut faire de vous un bon animateur de table ronde ?

Pour aborder le sujet sans confusion, il faut tout d’abord définir le concept de table ronde. C’est un rassemblement de collaborateurs et spécialistes de la question réunis pour discuter, échanger, proposer des idées sur une thématique et avec un objectif. Il est donc question d’un travail de groupe, et comme tout travail de groupe, il nécessite un guide, l’animateur.

Introduire la rencontre

Lorsque vous arrivez dans la salle où se déroule la table ronde, placez-vous à un endroit qui ne vous mettra pas en position de décideur pour éviter d’être vu comme distant ou hors de la conversation. Vous devez introduire en rappelant à tous les participants pourquoi ils sont ici : le sujet de la rencontre et l’objectif de l’échange que vous allez avoir. Un bon moyen de délier les langues est de demander à chacun de se présenter plutôt que de s’en occuper soi-même : nom et profession ou poste dans l’entreprise. Cela permettra aussi aux autres participants d’avoir des repères pour la discussion qui va suivre.

Vous aurez ensuite le champ libre pour détailler le plan de la réunion : quels sont les points à aborder ? Quelle durée pour chaque point ? Quelles sont les règles de courtoisie à respecter ? Un bon échange est un échange qui possède un cadre, et il est primordial que les intervenants sachent quand ils peuvent s’exprimer et quand ils doivent écouter avant de se lancer.

Gérer un groupe

Une fois le coup d’envoi donné, votre rôle doit être beaucoup plus actif. Vous devez garder les participants centrés sur le sujet et interrompre aussi vite que possible les hors-sujets, tout en restant courtois. Vous êtes là pour faciliter la conversation, vous devrez donc intervenir pour aider les participants et la discussion à avancer. Vous réagirez rapidement en conséquence si quelqu’un montre des indices qu’il veut parler mais n’ose pas, si un participant ne s’exprime pas clairement ou doit développer son idée, si une question n’a pas eu de réponse, ou si l’échange devient confus et les participants parlent tous en même temps.

Il faudra bien entendu rester neutre et éviter à tout prix que l’échange soit écrasé par certains participants, monopolisant la parole. Relancer, encourager, pousser la réflexion des participants sera une grande partie de votre travail. Il faudra aussi vérifier l’heure fréquemment pour éviter de dépasser, et garder un temps pour faire la synthèse de la discussion, et si possible un tour de table pour donner à chacun l’occasion de donner ses impressions. Le temps de saluer la participation de chacun, vous aurez la satisfaction d’avoir animé efficacement cette table ronde, et d’avoir rempli l’objectif de votre entreprise, et votre objectif personnel.

Source image à la Une